Shipwire in the News

Angry Birds à la conquête du monde

Cyberpresse.ca, April 15, 2011

Ce n’est pas tous les jours qu’un officiel de la Maison-Blanche dit être jaloux d’un jeu vidéo où des oiseaux exotiques se battent contre des cochons qui ont volé leurs oeufs.

C’est pourtant le sentiment exprimé au sujet d’Angry Birds par Austan Goolsbee, président du Conseil de l’équipe économique du président Obama.

«D’après ce que je comprends, deux jeunes en Finlande vendent le jeu Angry Birds, a-t-il déclaré récemment. Si nous voulons gagner l’avenir, nous devons dominer cet espace.»

La formulation est rigolote, mais M. Goolsbee, docteur en économie du Massachusetts Institute of Technology (MIT), exprime un sentiment sincère: le jeu le plus téléchargé sur les iPhone et iPad n’a pas été inventé dans la Silicon Valley, mais bien par une petite société en Finlande.

Angry Birds est devenu le plus grand succès planétaire en matière de jeu vidéo pour plateformes mobiles. Il y a quelques semaines, le jeu a été téléchargé pour la 100 millionième fois.

Sa popularité ne fait que croître: une seconde mouture du jeu, baptisée Angry Birds Rio, trône actuellement au sommet des palmarès de téléchargement des applications mobiles.

Angry Birds consiste à manipuler un lance-pierre qui projette des oiseaux exotiques sur différentes structures qui abritent des cochons qu’il faut éliminer.

Espoirs

Dans la Silicon Valley, Angry Birds soulève bien des espoirs. Accel Partners, important actionnaire de Facebook, vient d’investir dans la société Rovio, derrière Angry Birds. «C’est un phénomène de masse, a déclaré Rich Wong, un des patrons d’Accel. Si vous analysez toutes les données, y compris les recherches faites sur Google, vous réalisez qu’Angry Birds est un phénomène qui va au-delà du jeu vidéo.»

Ce mois-ci, Facebook doit commencer à tester une version d’Angry Birds adaptée aux réseaux sociaux, un projet que l’entreprise de la Silicon Valley met au point depuis plus d’un an.

En janvier, les créateurs du jeu ont dit qu’Angry Birds serait adapté pour devenir une série télévisée animée.

Conçu par Mikaël et Nias Head, deux cousins qui possèdent une entreprise de jeux mobiles en banlieue d’Helsinki, Angry Birds a gagné en popularité tant chez les adeptes de jeux vidéo que chez les gens qui ne s’intéressent habituellement pas à la chose.

Niklas Hed a dit avoir réalisé le potentiel de son jeu après avoir vu sa mère faire brûler la dinde de Noël, car elle était trop occupée à jouer à Angry Birds. «Ma mère ne joue à aucun jeu, a-t-il confié au magazine Wired récemment. Je me suis dit: nous tenons un succès entre nos mains.»

La société propose maintenant aux joueurs d’acheter des oiseaux en peluche directement à partir de l’application Angry Birds. Le jouet est envoyé par la poste. L’opération sans entrepôt est assurée par Shipwire, une petite entreprise de Palo Alto, en Californie, qui a vu son chiffre d’affaires décoller avec ce contrat hors du commun.

Media or Press Inquiry?

We'd love to hear from you.

Get in touch

Forgot your password?